MICKEY ROURKE :

A BOXER IN THE DARK

« Mickey Rourke : A Boxer in the Dark » est un film documentaire de cinéma sur la douloureuse trajectoire de Mickey Rourke entre la boxe et les projecteurs.

La structure de ce film s’appuie sur des séquences de fiction (en animation) qui racontent le combat mortel d’un ange et d’un dragon, pour nous conduire dans les affres du passé de Rourke : enfant traumatisé, puis jeune comédien prometteur et enfin acteur glorieux au bord du précipice.

Cette tragédie en 5 actes introduit les moments capitaux de la vie de Rourke nourris d’archives, d'interviews et d'extraits de films. Tous ces éléments sont orchestrés de telle sorte que nous soyons happés dans les abîmes de ce personnage hors du commun. 

*

      Un film documentaire d'Olivier MARCHAL
D’après une idée originale de Brigitte COQUELLE & Yves LLOGREBAT
Réalisateurs : Olivier MARCHAL &Enki BILAL (sur les fictions animées)
En collaboration avec Laurent HÉBERT
Quelques mots d'Olivier MARCHAL :
"Mickey et moi, ça remonte à une dizaine d’années. Festival de Cannes. Soirée festive dans la boîte Canal Plus. Moi, au bar en train de boire des coups avec mes potes. Lui, en train de se tortiller sur la piste, son petit chien blotti entre ses énormes biceps tatoués. Le photographe Richard Aujard, un ami de la star, avait fini par faire les présentations. Et je m’étais retrouvé en train d’échanger quelques mots avec mon acteur fétiche. Le Stanley White de « l’Année du Dragon ». Le Charly Moran de « The Pope of Greenwich Village ». Le Henry Chinaski de « Barfly ». Ou encore, le bouleversant Jim Olstad du chef d’œuvre de Sean Penn « The Pledge ». 
Une apparition de cinq minutes en père anéanti de chagrin par la disparition de sa petite fille. Qui doit faire face aux questions du flic incarné par Jack Nicholson. Deux monstres sacrés face à face. Et Rourke qui vous met deux crochets et un uppercut pleine gueule dans une scène culte qui vous arrache les tripes et les larmes."

À bout de son personnage, Mickey Rourke, l’ange de l’Actor’s Studio, laisse place au dragon de la boxe et s’enfonce dans une longue traversée douloureuse en territoire hostile.

Il lutte avec son ennemi intime et perd ce qui lui reste à perdre.

 

Boxe et psychanalyse sont les seuls secours de cette âme damnée et délicate. Comme le héros d’Angel Heart, Mickey Rourke va au bout du chemin, seul, sans autre arme que son visage d’ange et ses poings de dragon.

 

« Je dois rester clean chaque putain de jour

à cause du monstre qui vit en moi.

Je ne veux pas réveiller ce connard. Il est incontrôlable.

Chaque jour il veut sortir. »

Mickey Rourke