BUNKER

Série 12 fois 26 minutes. Co-production France-Allemagne-Israël.

Comédie dramatique… A tendance satirique, féroce et paranoïaque !

 

Dix gentils voisins se réfugient dans le bunker sous-terrain de leur résidence lors d’une alerte.

 

Pris au piège d’une mécanique défaillante, sans relation avec l’extérieur, ils ne se révèleront pas si gentils que ça à la longue… Les petits secrets et les agacements de la vie quotidienne vont soudain prendre une dimension imprévue…

Quant aux catégories sociales, elles vont rapidement s’effacer au sein de la tribu souterraine. Force, ruse, séduction, secrets, drogues… Chacun usera d’un talent de prédilection pour prendre l’ascendant.

Ce petit séjour sous terre s’annonce bien sympathique!

 Une série de JC LOUIS BOULLE et  Marie-Noëlle DANA
 

JC Louis Boulle est le créateur de la série « Plaisir de Nuire, Joie de Décevoir » pour OCS qui a révolutionné le petit monde de la série française « familiale ».

Top 3 de la VOD chez OCS au cœur de leur catalogue HBO, la série a reçu le prix Coup de Cœur de la Nuit des Médias, le prix de la Meilleure Série de Comédie du Festival International de La Ciotat et a reçu les éloges de Sattelifax et d’Ecran Total : « … allume le PAF !, … met un grand coup de pied dans le PAF ! ».

 

JC Louis Boulle récidive avec ce concept de série qui se déroule dans un bunker et où son talent singulier d’humour féroce fait à nouveau mouche.

 

Cette série se développe à l’international avec le coproducteur allemand Studio Hambourg, le pool d’auteurs israéliens, Asaf Zippor et Uzi Weil.

Marie-Noëlle Dana a rejoint le pool d’auteurs français afin de développer en relation avec l’équipe israélienne les aspects psychologique de chacun des personnages.

JC Louis Boulle est le showrunner et le réalisateur de la série.

Dans un futur proche, la menace atomique est redevenue un sujet d’actualité brûlant alors que se redistribuent les cartes de l’équilibre mondial.

A chaque sirène, les habitants du petit immeuble du 88 rue des Capucines se réfugient dans le bunker qu’ils ont fait installer il y a quelques années par une société chinoise, dans une démarche visionnaire dont ils peuvent se féliciter aujourd’hui.

C’est la 4ème fois cette année qu’ils doivent prendre l’ascenseur pour se réfugier derrière la lourde porte en acier… C’est déjà une routine… Normalement, passées dix minutes confortablement installés dans des canapés en cuir à regarder la télévision, ils sont libres de repartir.

Mais cette fois-ci la procédure d’urgence se met en route. Lorsque le bunker mesure une radioactivité anormalement élevée en surface toutes les issues se bloquent. Un décompte apparaît : il évalue la durée en jours nécessaire avant d’envisager un retour à la surface. Très vite le chiffre grimpe à 21 !

Les dix voisins sont sidérés. D’autant plus que la télévision s’est arrêtée de fonctionner au moment de la procédure d’urgence. Tous ayant pris l’alerte à la légère, ils ne peuvent y croire. Trois semaines sous terre !!! C’est une blague ? Un jeu ? Un bug ?

Ce qu'ils  ne savent pas encore, c'est que leur séjour dans le Bunker sera beaucoup, beaucoup plus long...